A visiter

Verneugheol

  • Église Saint Martial XII-xvie siècles. Elle contient des fresques sur Saint Martial du XVIe et xviie siècle.
glise
Fresque1 1
  • Rocher des Trois Tourtes, composé de trois énormes blocs superposés et allant toujours en diminuant dans leur forme pyramidale, si bien qu'autour du second on peut circuler sur celui qui sert de base. Le dernier est perforé à son sommet. En passant le bras par l'ouverture, on exerce un mouvement de rotation à un pierre qui se trouve à l'intérieur de la cavité. Dans le pays, on appelle le bruit de cette pierre "le son de la cloche". En recul du monument, adossé à la colline, on trouve un autel druidique détruit mais reconnaissable. On ne pouvait mieux choisir d'endroit triste et sauvage pour fasciner l'imagination. Les Trois Tourtes servaient-elles de tribunes sacrées pour haranguer le peuple avant de sacrifier des victimes sur l'autel attenant?
  • Etang de Fayat (12 ha), site de pêche.
  • Base ULM près de Trabaterque

Herment (Wikipédia)

Érigée entre 1145 et le début du xiiie siècle par le chapitre cathédral de Clermont sur un terrain offert par le comte d'Auvergne Robert III, la collégiale, de transition roman-gothique est unique enAuvergne. L'inspiration du maître d'œuvre traduit des influences du roman limousin. Depuis 1868, la collégiale est classée monument historique, et par sa taille le troisième édifice roman du département du Puy-de-Dôme. Elle renferme des mobiliers classés monuments historiques : Bas-relief : Vierge de Pitié20, Fonts baptismaux21 et Pentures de la porte occidentale22.

  • La fontaine médiévale :

Elle date du xive siècle. À cette époque, elle constituait le seul point d’eau de la ville. Sa ressource provient d’un réservoir souterrain d’une profondeur de 15 pieds. Elle se situe rue de la Fontaine.

  • Le trésor de Barberol23 :

Ce dépôt monétaire a été trouvé sur la commune d’Herment en . Les 48 monnaies datent du xive siècle. Toutes en or, elles ont été émises sous les règnes des rois Jean II le Bon etCharles V le Sage. Elles sont visibles lors d’expositions temporaires.

  • La chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle :

Cette chapelle est l’œuvre du chanoine Jean Robert. Construite en 1466, elle se situe dans la Grand’Rue, à côté de l’ancien hospice. Une grosse restauration de l’édifice eut lieu en 1745.

  • La maison Tardieu :

Du nom du célèbre historiographe Ambroise Tardieu qui l’habita, cet hôtel particulier du xve siècle se caractérise par sa tour et ses balustrades sculptées. Il se situe rue Ambroise Tardieu.

  • Le tableau de sainte Radegonde (mobilier historique classé) :

Ce tableau de xviie siècle est connu à tort, sous le nom de « Sainte-Radegonde ». L’artiste qui demeure inconnu, a puisé son inspiration dans le thème des vanités, en mettant en scène une allégorie de la vertu. La hauteur du regard de cette femme qui renie l’amour, l’argent et le pouvoir, suggère assurément une conduite plus vertueuse. Il est visible dans la collégiale.

Voingt

  • Le vicomte de Cressac édifia au début du vingtième siècle un château (toujours mentionné sur les cartes Michelin) sur le site de Châteaubrun. Après son décès, ses créanciers se servirent sur cette demeure inachevée que le vicomte voulait une évocation du château de Pau. Une carte postale intitulé Environs de Giat, Châteaubrun garde souvenir de cet édifice. Un manège pour les chevaux marque l'emplacement de ce château disparu. Dans le bois proche, un édifice marqué d'une croix doit être l'ancienne chapelle funéraire du château. Une tour à l'entrée du domaine actuel de Châteaubrun subsiste aussi.
  • L'église conserve un vitrail représentant un saint, dont les traits reprendraient ceux du vicomte de Cressac.
  • La Maison du patrimoine archéologique de Voingt (Maison archéologique des Combrailles) regroupe de nombreux objets découverts lors des fouilles récentes : poignards en silex des ateliers du Grand-Pressigny, céramique sigillée de Lezoux. Ouverte tous les jours en juillet/août sauf le lundi de 14h00 à 18h00. Visite toute l'année pour les groupes sur réservation au 04.73.21.71.99

Saint Etienne des Champs

  • Dolmen de Pierre-Fade : Les fouilles effectuées à cet endroit ont mis au jour des céramiques relevant majoritairement du chalcolithique. Le site est connu pour le dépôt de lames en silex du Grand-Pressigny qu'on y a trouvé3(exposées à la Maison archéologique des Combrailles, à Voingt).

Giat

Une motte castrale, improprement appelée tumulus, est très bien conservée près de l'église. Datant de l'époque 1100-1200, cette motte, nommée populairement "La Butte", fut construite avec des outils rudimentaires. En effet, à cette époque, l'acier était réservé aux lances et aux flèches.
Cette motte féodale est la mieux conservée des Combrailles, voire de l'Auvergne : en son sommet, était construit un château en bois, moyen de défense, avec fossés qui en faisaient le tour, des salles, des caves et des souterrains servant de communication avec d'autres châteaux.

Crocq

  • Le dolmen d'Urbe est situé au lieu-dit Peire Levade.
  • Du château fort du xiie siècle qui aurait été construit vers 1190 par Robert 1er dauphin d'Auvergne, il ne reste que deux tours reliées par une courtine. Des cheminées de la fin du xvie siècle ont été remployées dans des maisons du village. Les tours, en moellons de granite vestiges du château, ont été inscrites monument historique le 15 juin 192613. Les fortifications comportaient trois rangs de murailles et des fossés. Un souterrain rejoignait les pentes deCrouville.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • Une maison construite vers 1600, qui possède une arcade marchande obturée sur pignon, comportait sans doute une boutique.
  • De nombreux édifices ont été construits au xixe siècle, dont deux châteaux et le couvent de sœurs de Saint-Roch, qui a été une école de 1849 à 1902.
  • Le moulin situé chez pilât a été construit après 1840. La meule et le pressoir à huile sont exposés sur la place de la mairie

Bourg Lastic

  • Église romane Saint-Fergheon du xiie siècle.
  • Monument des fusillés dans le bois dit des Sapins. Il existe un autre monument de fusillés sur la route de Clermont dans la commune voisine de Saint-Sulpice.
  • monument des fusillés au camp militaire de Bourg-Lastic suite à la rafle du 15 juillet 1944
  • Viaduc de la Clidane

Tourisme en Combrailles

Sur le site du tourisme en Combrailles, vous trouverez la brochure des manifestations 2014 

http://www.tourisme-combrailles.fr/accueil.html

Près de chez nous

Le pays d'Eygurande http://www.pays-eygurande.com/

Date de dernière mise à jour : 05/07/2014